English version

 

"Je n'avais que ça en tête : peindre, dessiner, jouer avec les formes et les couleurs.  Quand on me demandait : "Que veux-tu faire dans la vie ?" j'étais un peu désespérée.  Je voulais peindre, mais ce choix n'avais pas de bon sens."  Pour pouvoir gagner sa vie, Lise Lacaille a donc étudié un peu d'administration, puis un peu des beaux-arts, sans toutefois oublier ses rêves d'artistes.  Au diable le bon sens, après avoir tenté d'être sensée, Lise Lacaille laisse tout tomber et décide de peindre.  D'abord en donnant des cours de peinture le soir et en peignant la jour, pour ensuite laisser tomber les cours.

 

Peindre était prioritaire.  Depuis une quinzaine d'années, Lise Lacaille laisse jaillir les trésors de couleurs aux formes arrondies de son imagination de plus en plus fertile.  Autodidacte, elle a tout de même accompagné quelques peintres afin d'apprendre les rudiments de l'art et aussi pour partager ses rêves.  "Nous étions quelques peintres à travailler sur motif à l'extérieur.  A l'époque, je faisais du paysage.  Au début, je paniquais ;a l'idée de terminer une toile et d'avoir à en commencer une autre."

 

Lise Lacaille est née à Saint-Hubert.  Cette montérégienne absolue n'a jamais quitté sa région.  Un jour qu'elle habitait Verchères, elle a peint le vieux moulin à vent à partir de sa fenêtre.  Aujourd'hui, elle habite à Saint-Bruno, pas très loin de son lieu de naissance.  Il faut dire que les lieux n'ont pas pour que Lise Lacaille puisse exercer son art.  Enfermée dans son atelier, retirée à l'intérieur d'elle-même, elle se laisse aller à la rêverie et laisse venir à elle des images.  C'est à ce moment que fusent les idées de sujets à peindre.  "J'ai des idées pour la semaine."

 

Ce qui lui vient à l'esprit, ce sont des instants, des scènes déjà observées de la vie de tous les jours.  Elle les emmagasine dans sa mémoire et son imagination les transforme, les schématise et leur donne des formes rondes et des couleurs éclatantes.  Lise Lacaille a développé un style très personnel et plutôt particulier.  Depuis les paysages sur motif qu'elle peignait pour assimiler la technique, son attention s'est dirigée vers les personnages.  Des couples dont l'harmonie est visible, des rapports égalitaires entre les sexes peuplent ses toiles.  Ceux-ce n'ont pas de traits sur le visage et le corps prédomine sur le tableau.  Il prend toute l'espace au détriment de la tête qui semble toute petite.  Ce corps bouge sur la toile, il nous parle, car le peintre a su le capter dans ses mouvements.

 

Les formes arrondies et exagérées à larges touches du pinceau reproduisent la gestuelle d'un corps en mouvement.  Le décor dans lequel ces corps évoluent est secondaire, esquissé à grands traits, comme les visages.  "Je me suis rendu compte que les personnages que je dessinais avant d'afficher ce style qui m'est devenu personnel avaient les mêmes caractéristiques et la gestuelle des corps prenait toute la place sur la toile."  L'expression des mains et le mouvement des vêtements sont accentués par les arrondis. Le dessin est généreux.  Et le point de vue de celui qui regarde la scène est celui d'un petit enfant qui voit les adultes exagérément grands, aux gestes larges, et qui envahissent son univers.

 

La peinture de Lise Lacaille laisse éclater les couleurs pures.  À cahque fois qu'elle met la touche finale à une oeuvre, l'artiste se rend compte, une fois de plus, que, guidée par son inspiration, elle a donné préséance au rouge.  Il domine littéralement et donne à l'ambiance une vivacité que l'on ressent, une énergie que la gestuelle des personnages accentue.

 

Lise Lacaille ne peint plus à l'extérieur.  Pas besoin.  Son atelier réunit toutes les conditions nécessaires à l'inspiration de l'artiste.  "J'ai mes habitudes, mon environnement est rassurant, sécuritaire.  Je n'ai besoin de rien d'autre."  Ses personnages prennent vie, se composent dans sa tête.  Cet exercice demande toutefois une grande concentration.  "Plus je me retire loin à l'intérieur de moi, plus les images m'envahissent."  Lise Lacaille peint l'harmonie, la gaité, la joie.  Et c'est exactement ce que ces grands corps en mouvement nous disent.                                            

 

Sylvie Gourde – Journaliste


Cliquez sur les miniatures pour visiter la galerie virtuelle

 


 

Cliquez sur le nom des galeries pour les visiter en ligne (si disponible)

 

EST DU CANADA    
     
Le Balcon d'Art St-Lambert Québec
Galerie Charles Alexandre Montréal Québec
Galerie d'art Iris Baie St-Paul Québec

Chase Art Gallery

Beaconsfield

Québec

Galerie 2000 (division Vieux Mtl) Montréal Québec
Galerie 2000 (division Palais Congrès) Montréal Québec

46th Parallel Art Gallery

Edmundston

NB

     
River Coyote Gallery Mississauga Ontario
Brights Gallery Collingwood Ontario
     
     
OUEST DU CANADA    
     

 


accueilartistesbabillard  ●  partenaires

contactez-nous


visitez

Lithographies, cartes, affiches et plus encore...

© 2003-2004  Multi Art ltée. tous droits réservés