English version

Depuis une quinzaine d’années, Richard Savoie utilise principalement le  pastel sec et le pastel à l’huile technique.

 

Il travaille à partir de croquis ou de photographies et s’inspire autant de paysages sauvages que de scènes urbaines. La lumière est tantôt transparente en terme de profondeur, tantôt opaque suivant les caprices de l’éclairage et le rythme des saisons.

 

Richard Savoie est né à Moncton (N.B.) à la toute fin des années cinquante, ce qui le place au tout début de la quarantaine. Cinquième enfant d’une famille de neuf, une partie de son enfance se déroule paisiblement sur les bords de l’océan. Quelques années plus tard, sa famille s’installe à Arvida, au Saguenay-Lac Saint-Jean, où il complète ses études primaires.

 

Sa mère découvre que son fils est « doué » pour les arts plastiques; elle l’encourage donc à dessiner et à peindre. La famille déménage à nouveau et Richard Savoie complète ses études secondaires à Laval, puis à Sainte-Thérèse, en banlieue nord de Montréal. Ce n’est qu’après la fin de ces études qu’on pourra voir ses premiers paysages.

 

Un jour, il se retrouve devant une vingtaine d’aquarelles de Marc-Aurèle Fortin, chez le collectionneur Fernand Thibault. Il a alors seulement 17 ans environ mais c’est à ce moment-là qu’il décide de devenir peintre. Il est encouragé en cela par de même collectionneur.

 

Il suit des cours avec l’artiste peintre Gabrielle Messier et, quelques années plus tard, avec Yolaine Lefebvre.

 

Son choix du pastel est anecdotique. «  Je n’avais pas les moyens de me payer des couleurs à l’huile…je me suis donc acheté une boîte de 48 couleurs pastel et j’ai commencé avec ça! » avoue-t-il à la blague. « J’ai assisté plus tard à un vernissage d’Horace Champagne. C’est lui qui a ouvert le chemin et qui m’a fait comprendre qu’il y avait place pour le pastel ».

 

Mais d’autres raisons motivent le choix du pastel. Une fois scellés, les pigments ne changent pas au cours des années, notamment sous vitre. De plus, la technique du pastel permet une vitesse d’exécution plus rapide, ce qui n’est pas à négliger.

 

On devine que ses saisons préférées sont l’automne et l’hiver. La plupart de ses paysages illustrent des scènes de fin de journée ou de nuit. Quant aux scènes urbaines, elles ont pour sujets les maisons cossues du ‘Golden Square Mile’ de Montréal et de Westmount et les petites rues du Vieux-Québec.

 

Il affectionne particulièrement la tombée du jour, sous la neige, au mois de décembre. Une chaude lumière jaune scintille aux fenêtres des maisons, des boutiques et des commerces, qu’il n’hésite pas à identifier en peignant les enseignes publicitaires.

 

Ceux et celles qui fréquentent la rue Sherbrooke peuvent même reconnaître certaines auto-taxis stationnées devant l’hôtel Ritz-Carlton, attendant le prochain client!

 

Les scènes sont récentes et contemporaines mais le traitement chaleureux et le choix des couleurs donnent à ses tableaux un air vieillot. On entend presque le bruit feutré de la ville, assourdi par la neige qui tombe doucement. Certains personnages déambulent lentement sur le trottoir, sans se presser, prenant le temps de vivre.

 

Le choix des sujets suggère un certain luxe, un certain calme bourgeois. On devine, derrière ces fenêtres chaudement éclairées, des gens attablés devant un bon repas aux temps des Fêtes…On a le goût de frapper à la porte et de les y rejoindre à la chaleur!

 

Les œuvres de Richard Savoie font partie de plusieurs collections privées, publiques et d’entreprises réparties au Canada, aux Etats-Unis et en Europe. On y retrouve des banques et institutions financières, des sociétés d’assurance, des cabinets d’avocats et de comptables.

 

En 1998 et 1999, certains des ses tableaux ont été sélectionnés pour illustrer une série de cartes de Noël pour le compte de Publi-Tact et de Créations Pour Le Dire. Une partie des profits a été versée sous forme de dons à différents organismes caritatifs.

 

Depuis 1986, Richard Savoie a tenu un quinzaine d’expositions solo et de groupe dans la région de Montréal ainsi qu’à Winnipeg, Calgary et Victoria. Il s’agit d’un artiste prolifique - il produit près de 200 tableaux par année.

 

Solange Lebel


Cliquez sur les miniatures pour visiter la galerie virtuelle

 


Cliquez sur le nom des galeries pour les visiter en ligne (si disponible)

EST DU CANADA    
     
Le Balcon d'Art St-Lambert Québec
Relais des Arts Standbridge Est Québec

Chase Art Gallery

Beaconsfield

Québec

La Marée Montante Ile d'Orléans Québec
     
The Koyman Galleries Ottawa Ontario
Gallery Rufus Oakville Ontario

Westmount Gallery

Etobicoke

Ontario

Canadian Heritage Art Company kleinburg Ontario
     
OUEST DU CANADA    
     
Stephen Lowe Art Gallery Calgary Alberta
Pacific Gallery Saskatoon Sask
     

 


accueilartistesbabillard  ●  partenaires

contactez-nous


visitez

Lithographies, cartes, affiches et plus encore...

© 2003 Multi Art ltée. tous droits réservés